"O Eternel! tu es mon Dieu; Je t'exalterai, je célébrerai ton nom, car tu as fait des choses merveilleuses; Tes desseins conçus à l'avance se sont fidèlement accomplis." Esaïe 25 v1

Que notre Seigneur et Sauveur nous garde et nous accompagne durant cette nouvelle année et que Sa volonté se fasse.

 

     Demeurer et croitre en Christ

Comme le rétablissement de l'homme à la ressemblance de Dieu - c'est-à-dire son union avec la parfaite, bonne et agréable volonté de Dieu - est le but même du salut et de la venue du Fils de Dieu dans la chair, ainsi le développement en Christ - c'est-à-dire demeurer et croître - devrait être l'occupation principale de chaque disciple. Les exhortations et les mises en garde des apôtres n'ont d'autre but que de préserver les saints et les élus de retomber sous la puissance de Satan. Car nous devons savoir que même si notre course a été bien débuté, nous n'avons pas pour autant atteint le but. Entre la sortie de l'Égypte et l'entrée dans le pays du repos, promis par Dieu à son peuple, il y a encore un long chemin à parcourir à travers le cruel désert de ce monde. Et ce chemin est plein de dangers et de tentations !

« Heureux l'homme qui supporte patiemment la tentation, car après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l'aiment », nous dit l'apôtre Jacques. Nous devons savoir que lorsque nous sommes tentés, nous sommes mis à l'épreuve. Nous pouvons ainsi vérifier si nous restons toujours attachés à l'amour de Christ et à la loi de la volonté de Dieu. Aussi longtemps que nous obéissons à l'esprit et que nous nous abandonnons entièrement et résolument à la volonté de Dieu, il n'y a absolument rien qui puisse nous séparer de l'amour de Christ où nous empêcher d'être plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Mais dès que nous regardons en arrière pour nous soumettre de nouveau à la vieille loi du péché et de la mort, non seulement nous nous détournons de Dieu, mais nous donnons au diable l’occasion de remporter une victoire.

C’est pour cette raison que l'apôtre nous exhorte, en disant : « Prenez garde, frères, que quelqu'un de vous n’ait un cœur mauvais et incrédule, au point de se détourner du Dieu vivant ». Cette exhortation ne s'adresse nullement aux inconvertis et aux impies de ce monde, mais aux frères, aux saints en Christ. Les incrédules vivent déjà sans Dieu dans ce monde. Ils n'ont de ce fait aucune communion avec lui et aucune part à sa connaissance. C’est pourquoi les incrédules ne peuvent pas non plus tomber, ni quitter Dieu, car ils sont déjà tombés en Adam et, de ce fait sont morts dans leurs péchés. Ce ne sont donc pas les péchés que commettent les incrédules qui sont les plus graves, mais le péché que peut commettre un disciple, on se détournant du Dieu vivant après avoir été éclairé et avoir eu communion avec LUI ! Mais, comment est-il possible qu'un disciple en arrive là ? C'est ce que nous allons voir.

Tous les vrais disciples de Christ ont reçu dans leur cœur la loi nouvelle et vivante de l'Esprit de vie. Celle-ci, non seulement enseigne et dirige les disciples, mets elle les châtie aussi. L’esprit de grâce veille sur leur cœur prêt à reprendre et à châtier chaque parole inutile et chaque pensée mauvaise. Aussi longtemps que les disciples suivent cette loi vivante, ils ne pratiquent pas le mal mais font la volonté de Dieu. Ils ne peuvent, de ce fait, retomber sous la vieille loi du péché et de la mort. Mais dès qu'il commence à se détourner de la parole vivante pour recommencer à faire ce qui est mal, ils attristent l'Esprit. Nous savons cependant qu'il est impossible de vivre en communion avec le Dieu vivant et de marcher en même temps dans les ténèbres et de pratiquer le péché. (1 Jean 1 v6-10)

La situation d'un croyant qui recommence à vivre dans le péché et bien plus grave que celle d'un pêcheur qui ne veut pas en sortir. Lorsqu’un disciple recommence à vivre dans le péché, il pêche consciemment contre la nouvelle loi de l'Esprit de vie qui est inscrite dans son cœur. Et cela est un péché mortel. Mais les incrédules qui ne connaissent pas le Dieu vivant ne peuvent que transgresser la vieille loi. Comme ils sont déjà morts dans leurs péchés et leurs transgressions, ce qu’ils font ne peut l'être qu'au service des dieux et des idoles de leur imagination. Et leurs dieux permettent de tout faire.

     Kurt WOERLEN

" Elle mettra au monde un fils et tu lui donneras le nom de Jésus car c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés."

Matthieu 1 v21

Chantons !

Bienheureux qui t'aime, Jésus, bien suprême,
Source du bonheur ; Verse, dans mon âme,
De ta sainte flamme La divine ardeur.

 

Avec toi tout est à moi.
Accorde-moi ta présence,
Et ton assistance.

 

Au sein de l'épreuve, Ton Esprit m'abreuve
D'un calme divin. En toi, mon asile,
Mon âme est tranquille Et mon cœur serein.

 

Avec toi tout est à moi.
Accorde-moi ta présence,
C'est mon espérance.

 

O Jésus que j'aime ! Au moment suprême,
Prends-moi dans tes bras ; Soutiens ma faiblesse,
Change en allégresse Mes derniers combats.

 

Avec toi tout est à moi.
Accorde-moi ta présence,
C'est ma délivrance.