Le mystère de sa volonté

Il nous a fait connaître le mystère de sa volonté, ce dessein bienveillant qu'il avait formé en lui par avance. (Éphésiens 1, 9).

Gloire à Dieu !

Un homme ne peut rien recevoir, si cela ne lui a été donné du ciel.  (Jean  3, 27)
Et comme nous savons, par expérience, qu’en nous, c’est-à-dire dans notre être naturel, n’habite rien de bon (Romains 7, 18), nous devons demander ce qui vient du ciel à celui qui seul est bon : Dieu qui est amour. C’est lui qui œuvre en nous à la fois la volonté et l’action, afin que ses desseins soient exécutés. C’est pourquoi, Jésus nous exhorte :

Avec un baiser...

Avec un baiser livrez-vous le Fils de l'homme ? (Luc 22, 48) 
Syndiquer le contenu