Retour de Jésus ou retour à Jésus ?

Il viendra, le Jour du Seigneur, comme un voleur ; en ce Jour, les cieux se dissiperont avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée. (cf. 2 Pierre 3, 10-14)
L'apôtre Pierre relate avec ces quelques mots ce que l’on appelle couramment « la fin des temps ». Puis, il prolonge son récit avec cette exhortation :
C’est pourquoi, très chers, en attendant, mettez votre zèle à être sans tache et sans reproche, pour être trouvés en paix.
La durée de notre vie terrestre est limitée par deux évènements : soit par l’avènement de Jésus-Christ, soit par notre mort et notre retour à lui !
Ce qui importe à un disciple n'est pas de connaître le jour ou l'heure de ces évènements, mais à se comporter de manière à pouvoir rencontrer Jésus-Christ sans rougir le jour et à l'heure que Dieu aura décidée.
Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n'a pas encore été manifesté ; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à Lui, parce que nous le verrons tel qu'il est.
Quiconque a cette espérance en Lui, se purifie, comme Lui-même est pur.
(1 Jean 3, 2-3)
Nous savons, dit l'apôtre Jean, que nous serons semblables à Lui lorsque ces choses seront manifestées. « Le jour du Seigneur » révélera toutes choses ; il révélera notre vie et la manière dont nous aurons vécu. Les événements et les troubles qui agitent ce monde peuvent avoir sur notre foi une influence bienfaisante en ce qu’ils confirment les différentes paroles prophétiques des Écritures et la véracité des promesses de Jésus Christ.
Aussi vrai que toutes les choses visibles dans ce monde se réalisent selon les paroles prophétiques des Ecritures, aussi vrai se réaliseront toutes les promesses divines qui concernent notre vie intérieure. Si nous prêtons foi aux promesses des Écritures, nous ne pouvons manquer d’être entièrement transformés spirituellement pour devenir semblable à Jésus-Christ ! Quel puissant encouragement pour quiconque a cette espérance !
Au lieu de se préoccuper à vouloir connaître, calculer et spéculer sur l’époque, le jour ou l'heure de l’avènement de Jésus Christ, considérons plutôt les événements et les circonstances dans lesquels nous vivons comme un puissant encouragement et une occasion unique pour nous purifier davantage des soucis et préoccupations terrestres.
Les épreuves, les maladies et autres événements douloureux, les catastrophes naturelles, les afflictions et les tribulations de la vie font malheureusement que beaucoup de croyants s’éloignent de Dieu. Mais pour ceux qui ont appris à faire confiance à Jésus-Christ c'est le contraire qui se produit : les tribulations et les afflictions font qu’ils s’approchent de lui davantage parce qu’elles suscitent en eux ce magnifique désir : se purifier de toutes les choses qui les empêchent à être trouvé par lui, sans tache et irrépréhensible.
Aussi soyons conscients que si jamais notre temps sur terre touchait à sa fin inopinément (car tous nous ne resterons pas en vie jusqu'à l'avènement du Seigneur), il ne nous resterait plus beaucoup de temps pour nous y préparer.
C’est pourquoi, en attendant ces choses, appliquons-nous en tout temps et avec zèle à être trouvés par Lui sans tache et irrépréhensibles dans la paix. Oui, tenons la longanimité de notre Seigneur pour salutaires. (2 Pierre 3, 14)