Etre une habitation de Dieu

En lui tout l'édifice, bien coordonné, s'élève pour être un temple saint dans le Seigneur. En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit. (Ephésiens 2, 21-22)
Le temple saint qu’est l'Église – le corps de Christ - fonctionne à la manière des membres du corps humain où les plus faibles sont nécessaires et les moins honorables entourés de plus d’honneur. Malgré la multitude des organes et la diversité des membres l'Église de Christ est une entité unique, un corps bien coordonné. (1 Corinthiens 12, 12)
Dieu a disposé le corps de manière à donner davantage d’honneur à ce qui en manque, pour qu’il n’y ait point de division dans le corps, mais qu’au contraire les membre se témoignent une mutuelle sollicitude. (1 Corinthiens 12, 24)
L'Église et Christ ne sont pas deux entités distinctes, mais une unicité issue d’une même chair et d’un même Esprit. (5, 31) Et cela signifie que les croyants qui ne se soumettent pas en toute chose aux injonctions de l’Esprit, comme une épouse bonne à son mari, vivent sans Christ.
Nombreux sont les « bâtisseurs d’églises » qui construisent sur le sable de leurs illusions et non sur le fondement des apôtres. D'ailleurs, comment pourraient-ils travailler et bâtir selon un modèle qu'ils rejettent ? Leurs édifices sont de fausses églises ; ensemble elles forment la prostituée qui séduit les foules par ses impostures, ses prodiges mensongers et ses rites éblouissants. Heureusement que les journaux dévoilent de temps à autre la vie scandaleuse de dirigeants de sectes indélicats et imposteurs.
Les prophètes qui avaient annoncé Christ le Messie, savaient que sa venue s'accompagnera de mépris et de souffrances et que la gloire tant espérée ne se révélera qu'après sa mort. Et l’apôtre Paul confirmera clairement qu’il n’y a pas de gloire sans souffrances en disant :
Que c'est par beaucoup de tribulations qu'il nous faut entrer dans le royaume de Dieu. (Actes 14, 22)
Paul exprime avec une grande assurance de l'état de grâce dont jouissent les croyants : Vous êtes une habitation de Dieu, leur dit-il. Ceux qui n’ont pas cette assurance intérieure et ne s'attachent pas fidèlement à la vérité qui est en Christ, se laissent facilement séduire par les nombreuses sectes qui prétendent être la maison de Dieu. Pour pouvoir démêler le vrai du faux et ne pas se laisser abuser, il faut que chaque croyant s'éprouve soi-même pour savoir s'il est saint, fidèle, fondé en Christ et intégré dans ce sanctuaire de l'Esprit qu'est la maison de Dieu – l’Eglise. Si nous ne veillons pas sur notre très sainte foi, nous devenons vite la proie de sectes et des esclaves de leurs œuvres séductrices et mensongères. Veillons donc à ne pas nous détourner de l'enseignement de Christ et des apôtres et travaillons avec crainte et tremblement à achever l'édification de la maison de Dieu.
Il est probable que nos différentes œuvres et actions ne résistent pas toutes à l’épreuve du feu comme l'or, l'argent et les pierres précieuses. Beaucoup de choses se produisent durant une vie qui ne contribuent pas toujours à l'édification de l’Eglise ; des choses qui, dans les épreuves, se consument comme le bois, le chaume ou la paille. Nous devons veiller à renoncer à toutes ces choses néfastes et inutiles au fur et à mesure qu’elles nous sont révélées.
Comme une foi qui ne s'exprime qu’en paroles ne tient pas dans l'épreuve, apprenons à renoncer pour de bon à toutes ces choses terrestres, humaines et charnelles qui font la guerre à l’âme. Ce n'est jamais une perte ! Christ nous rendra ce que nous aurons laissé au centuple par des biens éternels.
En vérité, je vous le dis : nul n’aura laissé maison, femme, frères, parents ou enfants, à cause du Royaume de Dieu, qui ne reçoive bien davantage en ce temps-ci, et dans le monde à venir la vie éternelle. (Luc 18, 29-30)