Gens de la maison de Dieu

Ainsi donc, vous n'êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors ; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu. Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire. (Éphésiens 2, 19-20)
Il y avait toujours beaucoup de monde à proximité du magnifique Temple de Jérusalem. Des visiteurs curieux, des juifs non pratiquants, des sympathisants de la religion juive et des adeptes d’autres religions ; des gens auxquels l’accès au Temple était interdis. Au temps de l’apôtre Paul, tous les non Juifs était considérés comme des « étrangers » et les Juifs non pratiquants comme des « gens du dehors ».

Accès auprès du Père

Car par lui [Christ], les uns les autres, nous avons accès auprès du Père, dans un même Esprit. (Éphésiens 2, 18)
« Maintenant » il y a pour les païens qui sont « loin » et pour les Juifs qui sont « près » une même possibilité pour accéder auprès du Père et être introduit au Royaume des cieux. Cet accès est devenu possible grâce à l’œuvre de Jésus-Christ qui affirme :
Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. (Jean 14, 6)

Une paix pour tous

Il [Christ] est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin, et la paix à ceux qui étaient près... (Éphésiens 2, 17)
Une multitude d’anges de l’armée céleste annoncèrent la naissance de Jésus-Christ à des bergers par ce chant de louange :
Gloire à Dieu au plus haut des cieux et sur la terre paix aux hommes objets de sa complaisance ! (Luc 2, 14)
Et vers la fin de sa vie, Jésus consola ses disciples avant de les quitter en leur disant :
Je vous laisse ma paix ; c’est ma paix que je vous donne ; je ne vous la donne pas comme le monde la donne. (Jean 14, 27)

Syndiquer le contenu