souffle

Peu importe la tâche

Si l’Éternel ne bâtit la maison, ceux qui la bâtissent travaillent en vain. (Psaumes 127, 1)
Ce n’est pas l’Éternel qui fait le travail à notre place ; mais si nous ne l’invitons pas à travailler avec nous, nos efforts seront vains, la maison manquera de solidité et s’écroulera dès que les pluies, les torrents et les vents de la vie se jetteront contre elle. C’est pourquoi, avant d’entreprendre quoi que ce soit, notre première préoccupation doit être d’inviter le Seigneur à se joindre à nous et à nous aider dans nos tâches.

Au delà la vie

Aucun homme n’est maître du souffle pour retenir ce souffle ; personne n’est maître du jour de la mort. (Ecclésiaste 8, 8) 
Il n’est pas nécessaire que nous attendions le terme de la vie terrestre pour comprendre qu’elle ne nous appartient pas. Nos jours sont comptés, ils s’égrainent malgré nous et l’avenir échappe à notre volonté. La mort oeuvre continuellement en nous et nous oblige à faire le deuil sur ce qui s’use ou disparaît. Toutes nos pertes illustrent notre incapacité à maîtriser l’avenir.

Syndiquer le contenu