chair

Le bien est à ma portée

Car je sais que nul bien n'habite en moi, je veux dire dans ma chair ; en effet, vouloir le bien est à ma portée, mais non pas l'accomplir. (Romains 7, 18)

Est-ce notre faute d’avoir une chair dans laquelle nul bien n’habite ? Bien sur que non ! Nous sommes nés de la chair et avec une chair, une nature, qui a des besoins et des désirs. La première chose que désirent les nouveau-nés c’est le lait maternel dont ils ont besoin pour vivre. Plus tard s’ajoutent d’autres désirs à ce besoin et, avec le temps, des convoitises.

Car vous êtes morts

Car vous êtes morts, et votre vie est désormais cachée avec Christ en Dieu : quand Christ sera manifesté, lui qui est votre vie, alors vous aussi vous serez manifestés avec lui pleins de gloire. Faites donc mourir vos membres terrestres : fornication, impureté, passion coupable, mauvais désirs, et la cupidité, qui est une idolâtrie. (Colossiens 3, 3-5

Que ta volonté soit faite

Tous ceux qui prient le « Nôtre Père » prononcent immanquablement cette phrase : « Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. » Mais s’emploient-ils aussi à réellement faire la volonté de Dieu sur terre ? Certes, il y a des tentatives, mais la majorité est persuadée que cela est « impossible » et, malheureusement, se contente avec la récitation de cette prière. Peu seulement persévèrent à faire la volonté de Dieu selon la lumière reçue.

Syndiquer le contenu