264. L'hirondelle a construit son nid

1. L'hirondelle a construit son nid.
Le passereau a son toit.
Et ton autel, Maître et Ami,
Est un refuge pour moi.
Ton feu qui y brûle pour toujours
Sépare scories et or.
La gloire de ton esprit l'entoure
Avec ses divins trésors.
Ref. C'est l'autel que tu as choisi.
Là tu veux me rencontrer.
O que jamais je ne l'oublie !
Toujours, je veux m'y trouver.
2. Des liens bénis me retiennent
Sur ton autel attaché.
De toi, mon Ami, ils viennent
Chaque jour plus resserrés.
Tu trouves ton plaisir, ô Seigneur,
En ceux qui s'offrent eux-mêmes.
On ne leur donne aucune valeur.
Toi seul, Jésus, tu les aimes !

3. Après le temps de souffrance,
Uni à toi par la croix,
Surviendra la délivrance
De mes peines d'ici-bas.
"Je t'ai préparé une demeure
Et je viendrai te chercher."
Telles sont les promesses, Seigneur,
Que ton amour m'a données.