Réconciliés en un seul corps

Christ a voulu créer en lui-même avec les deux un seul homme nouveau, en établissant la paix, et les réconcilier avec Dieu l'un et l'autre en un seul corps, par la croix, en détruisant par elle l'inimitié. (Ephésiens 2, 15-16)

L'inimitié, un mur qui sépare...

Car Christ est notre paix, lui qui des deux n'en a fait qu'un, et qui a renversé le mur de séparation, l'inimitié, ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions... (Éphésiens 2, 14-15)

Jadis éloignés, maintenant rapprochés

Mais maintenant, en Jésus-Christ, vous qui étiez jadis éloignés, vous avez été  rapprochés par le sang de Christ. (Éphésiens 2, 13)
Les peuples païens n'avaient aucune part aux privilèges que les commandements de Dieu conféraient à Israël ; ils étaient « étrangers » et « éloignés » de l’alliance que Dieu conclut avec son peuple. Comparé aux nations païennes, le peuple d’Israël se trouvait, grâce à cette alliance, très « près » de la promesse de Dieu qui aura son accomplissement en Christ. (Galates 3, 14)

Syndiquer le contenu