Le moment décisif

C’est au moment ou nous sommes tentés que tout se décide. Si nous ne sommes pas à l’avance décidés de réagir rapidement nous chutons inévitablement. Le tentateur est Satan lui-même. Il est donc inutile et nuisible de l’écouter ; ne serait-ce que quelques instants.
C’est avant la tentation, en temps de paix, que nous devons nous armer pour lui résister. Si nous ne faisons pas le maximum pour vaincre, et que nous nous laissons surprendre par Satan, nous sommes battus d’avance. Pour contrer le péché, le Christ se montre radical lorsqu'il dit : 
Si ton œil est pour toi une occasion de péché, arrache-le et jette-le loin de toi. Car, mieux vaut pour toi que seul périsse un de tes membres, et que tout ton corps ne soit pas jeté dans la géhenne. (Matthieu 5, 29)
Notre arme principale pour contrer Satan est notre foi en la Parole de Dieu (1 Pierre 5, 8-9). Il faut que la Parole demeure toujours en nous et nous toujours dans la Parole.
Beaucoup de croyants se laissent aller, sont trop lents et trop peu intéressés à se laisser sauver de tous leurs péchés.
Jésus dit par trois fois que ceux qui n’obéissent pas à sa parole ne sont pas digne de lui ; soyons entier de cœur, bouillants, travaillons avec zèle et soyons violents envers biys-lêmes pour nous emparer du royaume des cieux. (cf. Matthieu 11,12)