L’amour pour tous les saints

C’est pourquoi moi aussi, ayant entendu parler de votre foi au Seigneur Jésus et de votre amour pour tous les saints, je ne cesse de rendre grâces pour vous ; je fais mention de vous dans mes prières, afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation dans sa connaissance. (Ephésiens 1, 15-17)
Cet « amour pour tous les saints » que l'apôtre mentionne ici est la marque qui permet de différencier l'Eglise des multiples congrégations religieuses. L'amour fait partie du fruit par lequel on reconnaît l'arbre. Dans une véritable assemblée, les membres forment un corps dans lequel l'amour et la reconnaissance envers le Seigneur se développent constamment. Les saints partagent aussi bien les joies que les peines qui les touchent, se réjouissent les uns pour les autres et expriment leur amour, nonobstant des différences sociales et culturelles, en s'encourageant à mieux s’aimer et à faire du bien autour d’eux. (Hébreux 10, 24-25)
Qu'il fait bon vivre dans une assemblée où le fruit de l'Esprit se développe ! L'apôtre Paul ne cessait d'exprimer dans ses prières sa reconnaissance pour les saints de l'assemblée d'Ephèse. Il y régnait une fraternité tellement bénie que l'apôtre était persuadé que Dieu rendra parfaite cette oeuvre. (Philippiens 1, 6) Et pour stimuler son développement, Paul demandait à Dieu d'accorder aux saints « un esprit de sagesse et de révélation ». Cette sollicitude apostolique montre à quel point « l'esprit de sagesse et de révélation » est nécessaire pour connaître la richesse de la gloire de l'héritage de Dieu et l’infinie grandeur de sa puissance.
Comme l’homme est incapable de découvrir Dieu par ses propres moyens, il faut que ce soit Dieu lui-même qui se révèle à lui et lui accorde un esprit de sagesse et de révélation. Sans cette révélation nul ne peut connaître Christ ni être en mesure d’apprécier l’Eternel Dieu comme son Père et notre Père.
Personne ne connaît le Fils si ce n'est le Père ; personne non plus ne connaît le Père, si ce n'est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. (Matthieu 11, 27)
Nous avons particulièrement besoin de l’esprit de sagesse et de révélation lorsque nous sommes éprouvés afin de pouvoir nous garder du monde avec ses idoles et ne pas perdre de vue la gloire qui nous attend. Notamment les enfants et les jeunes en Christ ont besoin de nos prières pour ne pas se décourager lorsqu'ils sont exposés aux tribulations et aux mépris à cause de Christ. Ce serait un grand malheur s'ils devaient toujours rester de petits enfants qui se laissent ballotter et emporter à tout vent de doctrine, au gré de l’imposture des hommes et de leur astuce à fourvoyer dans l’erreur. (Ephésiens 4, 14)
En tant qu’enfants de Dieu rendus « parfaits » mais encore loin d’être « accomplis », il nous appartient de travailler à notre salut avec crainte et tremblement, en veillant que la vie nouvelle se développe en nous comme elle se développait en Jésus, le premier des frères.
Quant à Jésus, il croissait en sagesse, en taille et en grâce devant Dieu et devant les hommes. (Luc 2, 52)

L'ESPRIT DE SAGESSE
L’Esprit de sagesse est un « esprit unique » qui nous procure une connaissance plus profonde du mystère de l’Évangile. Il n'y a jamais de danger à suivre l'Esprit de sagesse, car dans toutes les situations, il nous conduit toujours à la vérité. A l’inverse, l’esprit du mensonge est un « esprit multiple » dont il faut se garder des nombreuses injonctions séductrices. Les esprits mensongers et la sagesse de ce monde nous éloignent de la foi, et, si nous ne faisons pas attention, nous empêchent de garder purs nos coeurs. (Psaumes 51, 7-15)
En Christ sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance. (Colossiens 2, 3)
Au début de la vie chrétienne nous sommes bien entendu inexpérimentés et particulièrement exposés aux pressions du fourbe ennemi des âmes. De ce fait il sied à tous les disciples, mais particulièrement aux jeunes, d'être prudents et modestes dans les choix qu’ils ont à faire dans la vie quotidienne. Pour croître, les enfants en Christ ont besoin « du lait spirituel et pur » de l'Évangile, (1 Pierre 2, 2) mais pour vaincre les tentations d’un monde qui renverse la connaissance de Dieu, ils doivent être enracinés et fondés en Christ. (Colossiens 2, 7) Christ doit croître en eux et eux en Christ. Pour avoir négligé cette croissance beaucoup de croyants âgés sont si embourbés dans les ornières des habitudes et préjugés religieux, qu'ils ne montrent pas plus de sagesse que beaucoup de jeunes. Et pour cause : la sagesse ne dépend nullement de l’âge mais de la capacité d'obéir.
Joseph fut vendu comme esclave. On serra ses pieds dans des liens, on le mit aux fers, jusqu'au temps où arriva ce qu'il avait annoncé, et où la parole de l'Eternel l'éprouva. (Psaumes 105, 17-22)
C'est dans les circonstances pénibles de son séjour dans une geôle égyptienne que Joseph fut initié à cette sagesse qui le rendait capable de gouverner tous les biens de Pharaon, d’enchaîner des princes, et d’enseigner la sagesse aux anciens.
De nos jours, les réunions, dites chrétiennes, sont souvent dirigées par des prédicateurs aussi insignifiants que les princes et les anciens de Pharaon qui dirigeaient le pays d'Egypte avec leurs idées humaines. Mais lorsqu'un serviteur de Dieu survient avec l’esprit de sagesse, les bastions des oeuvres mortes, derrière lesquels les prêcheurs se barricadent avec leurs adeptes, s'écroulent rapidement. Leurs raisonnements prétentieux qui se dressent en rempart contre la sagesse de Dieu sont vite renversés. (2 Corinthiens 10, 4-5).

L'ESPRIT DE REVELATION 
L’esprit de révélation est un esprit de pénétration spirituel qui révèle aux croyants matures, qui aiment Jésus-Christ et son avènement, les choses que Dieu a préparées dès avant la fondation du monde.
Des choses que l’oeil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au coeur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment. (1 Corinthiens 2, 9)
En effet, personne ne connaît le Père si ce n'est le Fils, et personne ne connaît le Fils si ce n'est le Père et celui à qui il veut le révéler. C'est pourquoi Jésus dit à ses disciples :
Il vous a été donné de connaître les mystères du Royaume des Cieux, tandis qu’à ces gens-là cela n’a pas été donné. Car celui qui a, on lui donnera et il aura du surplus, mais celui qui n’a pas, même ce qu’il a lui sera enlevé. (Matthieu 13, 11-12)
Que peut bien posséder celui qui a ? Et qu’est-ce qui peut bien manquer à celui qui n'a pas ? C'est naturellement l'amour, l’amour divin ! Celui qui aime s'enrichit en amour et aimera toujours plus. Mais celui qui n'a pas de l'amour divin ne peut jamais vraiment aimer et se fait enlever les seules choses qu'il possède et aime : les choses matérielles.
Aussi longtemps que nous sommes sur terre, notre connaissance reste partielle et nous voyons les choses spirituelles comme dans un miroir. C'est pourquoi l’Esprit qui sonde tout (même les profondeurs de Dieu) nous vient en aide pour nous permettre de mieux connaître et de mieux aimer notre Seigneur et Maître. Ces révélations qui nous font connaître les mystères divins sont des perles que nous ne devons pas jeter aux pourceaux. (Matthieu 7, 6)
 

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

Beau message, encourageant

Beau message, encourageant !

"Il n'y a jamais de danger à suivre l'Esprit de sagesse, car dans toutes les situations, il nous conduit toujours à la vérité"
"...la sagesse dépend (...) de la capacité d'obéir"

Je méditerai, merci, Elie